Sadri Fegaier : « nous sommes prêts à saisir les opportunités si elles se...

Articles | February 11, 2022

Sadri Fegaier : « nous sommes prêts à saisir les opportunités si elles se présentent »

CHAMPIONS DE LA CROISSANCE 2022 - Spécialisée dans l'assurance des téléphones, Indexia (ex SFAM) ambitionne désormais de devenir un leader européen de la distribution de produits et services multimédia. Il s'est hissé en tête du Top 25 de notre classement.

Par Laura Berny

Publié le 11 févr. 2022 à 9:06Mis à jour le 11 févr. 2022 à 11:56

Créée en 1999, la société SFAM (devenue Indexia), société de courtage en assurance affinitaire, est une habituée des champions de la croissance. Mais cette année, elle est domine le Top 25 avec un chiffre d'affaires de 1,07 milliard d'euros en 2020 et un taux de croissance annuel moyen de 62,36 % sur la période 2017-2020. Interview avec son PDG et fondateur Sadri Fergaier.

Comment expliquez-vous la croissance très forte de votre groupe depuis plusieurs années ?

Nous n'avons pas cessé ces dernières années de renforcer nos réseaux de distribution partenaires, de créer de nouveaux services comme l'aide à la création de sites web, et de développer notre présence à l'international. Depuis 2020, nous avons entamé une nouvelle étape avec le lancement d'un réseau de magasins physiques baptisés Hubside.Store.

Pourquoi lancer votre propre réseau ?

Notre stratégie, à l'instar des magasins Apple, est de vendre une plus large gamme de services dans notre enseigne : téléphones et tablettes reconditionnés et neufs, assurances, location de trottinettes ou des produits multimédias et connectés, impression photos... Nous avons déjà 100 magasins en propre fin 2021, nous en aurons 200 fin 2022 et près de 500 d'ici à trois ans dont 30 à 40 % de franchisés.

Notre dossier complet sur les Champions de la croissance 2022

Le marché du reconditionné est en plein essor. 20 millions de smartphones sont vendus chaque année en France (300 millions en Europe) et 2 millions de smartphones reconditionnés. Nous en avons vendu plus de 100 000 rien qu'au second semestre 2021. D'ici deux ans, on espère vendre plus d'un million de téléphones reconditionnés. Sur notre site de Romans dans la Drôme, près d'une centaine de techniciens remettent en état les appareils. L'activité Hubside.Store emploie déjà près de 600 personnes sur les 3000 que compte le groupe en Europe et a dégagé plus de 100 millions de chiffre d'affaires en 2021.

Où en êtes-vous de votre implantation internationale ?

Le covid nous a ralenti dans notre implantation internationale. Même si l'Espagne représente aujourd'hui 40 % de nos ventes grâce notamment à un partenariat avec Fnac-Darty là-bas. ​Nous sommes aussi présents en Belgique, en Suisse, au Portugal et en Italie. En 2022, nous visons l'Allemagne et les pays de l'Est.

Que comptez-vous faire de vote participation de 11 % dans Darty ?

C'est une participation de moyen long terme et nous en sommes satisfaits. Le marché du multimédia va évoluer en Europe dans les années qui viennent, on regarde tout ce qui est lié à la distribution, nous sommes prêts à saisir les opportunités si elles se présentent.

L'arrivée d'Ardian en 2018 vous a valorisé à 1,7 milliard d'euros. Une introduction en Bourse est-elle envisageable ?

Pas pour l'instant.

La DGCCRF vous a mis à l'amende pour pratiques commerciales trompeuses en 2019. Qu'avez vous changé ?

Nous continuons de renforcer notre contrôle qualité. Mais cela fait partie des aléas des grands groupes.

Revenir sur la Publication précédente

Continuer vers la Publication suivante