32% des français prêts à louer des appareils multimédias plutôt que les acheter

Articles | July 21, 2022

32% des français prêts à louer des appareils multimédias plutôt que les acheter

Hubside.Store, réseau de magasins multimédias, s’est intéressé à la tendance de la location des appareils multimédias. 32% des Français se disent prêts à louer des appareils multimédias plutôt que de les acheter. En effet, cela leur permet d’utiliser un produit de manière ponctuelle selon leurs besoins (14%) mais également de pouvoir le tester avant un éventuel achat (13%).

De manière plus générale, la tendance de la location est vue par les Français via le double prisme du porte-monnaie et de l’écologie. Ils sont en effet 58% à penser que louer permet de raisonner sa consommation d’appareils neufs et 46% à penser que cela leur permet de faire des économies. Les équipements que les Français souhaiteraient louer plutôt qu’acheter sont des produits impliquant des dépenses importantes : vélo électrique (33%), trottinette électrique (28%), kart (19%), drone (16%) et console de jeux (13%).

Méthodologie : étude online Hubside.Store, menée via l’outil Ipsos Digital Platform « Fast Facts », octobre 2020, échantillon de 1001 répondants âgés de 18 à 54 ans.

Integral Ad Science (IAS), spécialisé dans la qualité média digitale, a publié son rapport 2022 Future of Privacy-First Advertising. En partenariat avec YouGov et un institut d'études de marché, IAS a interrogé 1 131 consommateurs et 346 experts des médias numériques sur leurs perspectives concernant les changements à venir en matière de données en ligne et de politique de confidentialité, l'avenir du ciblage publicitaire et la manière dont les solutions de qualité média peuvent aider les responsables marketing.

On y apprend que la confidentialité des données en ligne est essentielle pour les consommateurs, mais ils n'ont pas confiance dans la sécurité de leurs données en ligne. Si les consommateurs s'accordent à dire que la confidentialité des données est une priorité, seule la moitié (50%) d'entre eux ont confiance dans la sécurité de leurs données en ligne lorsqu'ils naviguent sur le web. Par ailleurs, plus des deux tiers (67%) des consommateurs déclarent être plus vigilants que jamais quant à leurs données en ligne et à leur vie privée.

Les consommateurs sont conscients des différentes stratégies de ciblage. Pourtant, ils peuvent être mal à l'aise face à l'utilisation de leurs données à des fins publicitaires. Neuf consommateurs sur dix (90%) savent que les sites web et les applis collectent et partagent leurs données à des fins publicitaires, mais la majorité (68%) reste mal à l'aise malgré la personnalisation. Les marques ont la possibilité de faire évoluer l'expérience de la publicité ciblée pour qu'elle soit guidée par la pertinence contextuelle, conduisant à une expérience plus positive pour les consommateurs et à des résultats accrus pour les annonceurs.

Malgré l'inquiétude de la majorité des experts média face à l'évolution des politiques de confidentialité, beaucoup d'entre eux ne connaissent pas ces politiques et la majorité n'a pas mis en place de stratégie claire pour les gérer. Près des deux tiers (62%) des experts média s'accordent à dire que la compréhension de la confidentialité des données est une priorité cette année, la grande majorité (89%) affirmant que la confidentialité des informations personnellement identifiables (PII) est une priorité pour les marques. Toutefois, seule la moitié environ des experts des médias numériques connaissent les sujets liés à la politique de confidentialité concernant les navigateurs (53%), les réglementations (51%) ou les identifiants mobiles (45%). En outre, près d'un tiers (29%) des experts média déclarent que leur entreprise n'a rien fait pour gérer les changements de politique à venir ; seuls 36% disent avoir affecté une équipe à la gestion des changements.

Les marques doivent aligner leurs publicités sur un contenu contextuel pertinent qui trouve un meilleur écho auprès des consommateurs à mesure que les politiques de confidentialité évoluent. Deux tiers (66%) des consommateurs ont déclaré qu'ils étaient susceptibles de se rendre sur le site d'une marque ou d'un produit après avoir reçu une publicité ciblée. Le ciblage contextuel est une option simple pour les annonceurs, compte tenu des préoccupations des consommateurs en matière de protection de la vie privée et de leur désir de pertinence ; seuls 29% des experts média ont mis en œuvre cette stratégie. La plupart des experts média (51%) s'accordent à dire que les solutions de qualité média deviendront plus importantes pour s'assurer que les bonnes audiences sont atteintes - et que les acheteurs et vendeurs de publicité doivent travailler activement ensemble pendant les changements de confidentialité. 

Revenir sur la Publication précédente

Continuer vers la Publication suivante